Snetap-FSU

Syndicat National de l’Enseignement Technique Agricole Public - Fédération Syndicale Unitaire

Accueil > Métiers > CPE AE-SH > Statuts (titulaire, contractuel) > Obligations de service des CPE : la répartition sur 4 journées remise en (...)

Obligations de service des CPE : la répartition sur 4 journées remise en cause ?

vendredi 31 août 2018

Enregistrer au format PDF

C’est le mardi 19 Septembre que se réunira un groupe de travail, au format CTEA CTEA Comité Technique de l’Enseignement Agricole , ayant pour objet la “finalisation de la note de service relative aux missions des CPE CPE Conseiller Principal d’Éducation .

Il s’agit de la dernière des réunions consacrées au travail de réécriture de la note de service sur les missions des CPE entrepris au printemps.

La dernière en date, le 29 juin, avait permis de valider après adoption d’ultimes amendements proposés par vos élus paritaires, la partie « missions » du texte ainsi que nous vous en avions rendu compte.

Un projet de texte qui reprend nos principales orientations :

  • sur le rôle éducatif du CPE
  • sur la place du CPE vis à vis de l’équipe de direction
  • sur le refus des lettres mission (car c’est bien la note de service qui doit fixer l’ensemble des missions qui sont confiées aux CPE et non le bon vouloir des chefs d’établissement).

Nous vous avions alors fait part de nos inquiétudes quant à la dernière partie de la note de service qui concerne l’organisation, et donc nos obligations, de service.
C’est actuellement la note du 06 décembre 2001 qui fixe nos obligations à 35 h hebdo sur 4 jours.
Si notre demande est bien d’intégrer, comme c’est le cas à l’Education Nationale, la partie « obligations de service » dans la note sur les missions en reprenant la formulation, réglementairement plus conforme, qui en est faite dans le texte de l’ EN EN Éducation nationale , il ne saurait être question de remettre en cause la répartition sur 4 jours de notre temps de service.

C’est ce que notre organisation syndicale a bien réaffirmé ce mercredi 30 Août au Directeur Général dans le cadre d’une audience de pré-rentrée.

L’absence de réponse du DGER DGER Direction Générale de l’Enseignement et de la Recherche n’est pas fait pour nous rassurer quant aux intentions du Ministère...

Nous allons donc demander en amont du groupe de travail du 19 une nouvelle rencontre avec la DGER pour rappeler que les CPE n’accepteront pas ce qui serait une véritable régression sociale.

Afin de donner le plus de force possible à notre intervention nous t’invitons à signer la pétition en ligne :

Les élus paritaires SNETAP-FSU FSU Fédération Syndicale Unitaire .

Signatures

219 Signatures
Date Nom
14 septembre 2017 Sabrina MECHAOUI lycée des Calanques
14 septembre 2017 Ariane RAULIN Legta Quetigny
13 septembre 2017 Hervé CASTANIER
13 septembre 2017 PHILIPPE FOULON LEGTA RADINGHEM
13 septembre 2017 Jean-Michel LEPRIEUR LEGTPA de la baie du Mont Saint Michel
13 septembre 2017 VERRIER Administration centrale
13 septembre 2017 CORNUAU legta Libourne-Montagne
13 septembre 2017 Dominique GARCIA Lpa BORGO
13 septembre 2017 Françoise Jacquier-Roux
13 septembre 2017 Graziella Roussette Lycée des Trois Chênes Le Quesnoy
12 septembre 2017 Véronique Giannetti LEGTPA BRIOUDE
12 septembre 2017 Florence MOLINIER LEGTA Charlemagne
12 septembre 2017 faye eric legta louis pasteur
12 septembre 2017 Floriana GUILLOT
12 septembre 2017 Valérie LATORRE Lycée Edgar PISANI - NAVES (19)
12 septembre 2017 Sylvie VARNIER sylvie.varnier@educagri.fr
12 septembre 2017 Nadia Kamboua Lycée T. Monod Le Rheu
12 septembre 2017 BRUN Genevieve LPA OLORON
12 septembre 2017 Fabienne JALLAT LEGTA LA MOTTE SERVOLEX
12 septembre 2017 LECOQ LEGTA SAINT-HERBLAIn

0 | 20 | 40 | 60 | 80 | 100 | 120 | 140 | 160 | ... | 200