Accueil > Nos Actions > Les Communiqués > RÉORGANISATION DES EXAMENS 2020 : Elles et ils avaient travaillé Monsieur le (...)

RÉORGANISATION DES EXAMENS 2020 : Elles et ils avaient travaillé Monsieur le Ministre !

Communiqué intersyndical

vendredi 3 avril 2020

Enregistrer au format PDF

Le Ministre de l’Éducation Nationale vient d’annoncer ce vendredi 3 avril, que les élèves de terminales à l’examen du bac général, technologique et professionnel seront évalués, uniquement sur la base d’un contrôle continu, comme les élèves et étudiant.es en BTS BTS Brevet de technicien supérieur , CAP CAP Commission administrative paritaire

C’est une instance de représentation et de dialogue de la fonction publique française.

Les CAP sont chargées d’examiner des situations individuelles, mais elles soumettent aussi parfois des motions à caractère collectif.
et 3ème.

En précisant que cette décision avait été prise en concertation avec Didier Guillaume Ministre de l’Agriculture, cette annonce résonne comme un ultime mépris de l’ensemble des personnels de la DGER DGER Direction Générale de l’Enseignement et de la Recherche et des représentant.es des personnels.

Depuis plusieurs jours les représentant.es des personnels en concertation avec les services du Ministère, dans une situation de dialogue social complexifié, travaillent aux scenarii de réorganisation des examens 2020.

Le 2 avril encore, la veille de cette annonce, une réunion entre les organisations syndicales de l’Enseignement public et la DGER aboutissait à différents scenarii affinés jusque tard le soir et soumis pour avis à l’ensemble des composantes de l’EA ce matin même …
De toute évidence, Monsieur le Ministre, avant de suivre les décisions de votre homologue de l’Éducation Nationale vous n’avez pas pris le soin d’interroger vos propres services, experts sur les questions des diplômes de l’Enseignement Agricole et encore moins de les avertir de votre décision unilatérale balayant ainsi le travail effectué, et ceci au profit de la seule logique du Ministre Jean-Michel Blanquer.

Mais il ne s’agit pas ici d’un problème de fond sur les annonces. Nous reprendrons chacun les annonces de Monsieur Blanquer pour les expertiser.

Non ! Il s’agit d’un problème de méthode pour les personnels de l’Enseignement Agricole.

Alors que nous avons toutes et tous souligné les conditions extrêmement compliquées de travail et d’échange, votre prise de position est une insulte à l’engagement de chacun des personnels dans cette situation de crise et est profondément scandaleuse.

L’Intersyndicale de l’Enseignement Agricole Public dénonce le mépris affiché par le gouvernement vis à vis de sa propre administration ainsi que vis à vis des représentant.es des personnels. Elle exigera des clarifications pour l’enseignement agricole suite aux annonces de ce matin.

Le 3 avril 2020.