Snetap-FSU

Syndicat National de l’Enseignement Technique Agricole Public - Fédération Syndicale Unitaire

Accueil du site > Dans les régions > Occitanie > Recruter plus avec moins de moyens : le nouveau "pari" (...)

Enregistrer au format PDF

Communiqué de l’intersyndicale de l’EAP

Recruter plus avec moins de moyens : le nouveau "pari" de l’autorité académique d’Occitanie !

Pour les personnels, c’est NON !

mercredi 3 avril 2019

< Retour à la carte des régions | Vers les articles de la région Occitanie >

Vous trouverez ci-dessous le communiqué de l’intersyndicale faisant suite à la manifestation à la DRAAF DRAAF Direction Régionale de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Forêt de Toulouse. Le mouvement doit s’amplifier : les DGH DGH Dotation globale horaire n’ont pas été annoncées, n’étant que "théoriques", mais les suppressions d’emplois sont, quant à elles, bien réelles !

Recruter plus avec moins de moyens et avec des conditions d’enseignement et d’étude dégradées : le nouveau « pari » de l’autorité académique d’Occitanie ! Pour les personnels, c’est NON !

Ce mardi 2 avril, des dizaines de personnels de l’enseignement agricole public de la région Occitanie se sont rassemblés à l’appel de l’intersyndicale FSU FSU Fédération Syndicale Unitaire -CGT CGT Confédération générale du travail -FO FO Force ouvrière -SUD SUD Solidaires unitaires démocratiques devant la DRAAF DRAAF Direction Régionale de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Forêt (Direction régionale de l’agriculture, de l’alimentation et de la forêt) de Toulouse. Ils répondaient à un appel national à boycotter le Conseil national de l’enseignement agricole convoqué ce jour à
Paris et à manifester devant les DRAAF.

Le DRAAF a confirmé l’intention d’ « assouplir » les seuils de dédoublement (nombre à partir duquel les élèves sont réparti.es en demi-groupes pour certains cours), en clair de les supprimer dès que ce sera possible, et la baisse de la dotation horaire (nombre d’heures d’enseignement) de 13 000 heures, soit -2 % de la dotation horaire. La baisse sera continue jusqu’à 2022. Mais le directeur régional invite les équipes à recruter des élèves !
Les personnels ont été choqués d’entendre le peu de cas que l’administration fait de la pédagogie et de l’intérêt des élèves.

Ils restent mobilisés et ont déjà prévu de manifester à l’occasion de la session de formation des équipes sur la réforme du baccalauréat technologique « sciences et technologies de l’agronomie et du vivant » qui aura lieu à l’École Nationale Supérieure de Formation de l’Enseignement Agricole (ENSFEA) de Toulouse le mardi 9 avril 2019 à 13h30.

Ils appellent à se mobiliser à l’occasion de la journée d’action et de grève de la Fonction publique le 9 mai 2019.

NON À LA BAISSE DES MOYENS, AUX SUPPRESSIONS DE POSTES ET À LA DÉGRADATION DES CONDITIONS D’ENSEIGNEMENT ET D’ÉTUDE.

NON À LA CONCURRENCE ENTRE RÉGIONS régions , ÉTABLISSEMENTS, FILIÈRES, DISCIPLINES.

OUI À LA PRISE EN EN Éducation nationale COMPTE DES BESOINS RÉELS DES ÉLÈVES, AU MAINTIEN ET AU
DÉVELOPPEMENT DU SERVICE PUBLIC D’ÉDUCATION.

Lien vers un article de La Dépêche.
Télécharger le communiqué.