SNETAP-FSU

Syndicat National de l’Enseignement Technique Agricole Public

Accueil > Les Dossiers > Vie fédérale > Situation au Bélarus : courrier intersyndical adressé à Monsieur le Ministre (...)

Situation au Bélarus : courrier intersyndical adressé à Monsieur le Ministre de l’Europe et des Affaires étrangères

mardi 10 mai 2022

Enregistrer au format PDF

Monsieur Jean-Yves Le Drian
Ministre de l’Europe et des Affaires étrangères
Paris, le 10 mai 2022

Monsieur le ministre,

Nos organisations syndicales souhaitent par ce courrier attirer votre attention sur la situation d’Alexandre Yaroshuk, syndicaliste au Bélarus et dirigeant du BKDP, le congrès biélorusse des syndicats démocratiques. M. Yaroshuk est également vice-président de la Confédération syndicale internationale et membre du conseil d’administration de l’OIT. M. Yaroshuk a  été  arrêté par la police de son pays en même temps que des membres de sa famille et que plusieurs autres dirigeants syndicalistes. Ces arrestations arbitraires ont donné lieu à la fouille des bureaux syndicaux et des domiciles des détenus, où papiers, ordinateurs et matériels ont été saisis, au mépris des conventions internationales, notamment celle de l’OIT sur la liberté syndicale et la protection du droit syndical.

Le comité de sécurité de l’État de la république du Bélarus, police du régime de M. Loukachenko, cherche à intimider, menacer et réprimer des syndicalistes qui ont fait usage de leur droit à la liberté d’expression et d’association pour dénoncer l’invasion russe de l’Ukraine et la complicité du régime bélarusse. M. Yaroshuk avait pris fermement position le 29 mars dernier dans une adresse aux travailleurs et travailleuses du Bélarus les enjoignant à refuser la guerre en cours. Il était très conscient des risques de répression dans un pays qui compte plus de 1100 prisonniers politiques. Plus d’une semaine après cette arrestation, il n’a toujours pas été relâché.

Nos organisations attendent de la diplomatie française qu’elle prenne une position publique extrêmement ferme sur ce dossier, ainsi qu’elle l’a fait concernant les 27 journalistes arrêtés le 22 avril, dans ce qui s’apparente à un mouvement coordonné de répression. Nous demandons à ce que la France appelle à la libération immédiate des syndicalistes arrêtés et en particulier d’Alexandre Yaroshuk, et qu’elle prenne les dispositions nécessaires pour que les syndicalistes menacés et leurs familles puissent recevoir l’aide et la protection dont ils pourraient avoir besoin.

Dans l’attente de votre réponse, nous vous assurons, Monsieur le ministre, de l’expression de notre haute considération.

Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT CGT Confédération générale du travail
Benoît Teste, secrétaire général de la FSU FSU Fédération Syndicale Unitaire
Simon Duteil, co-secrétaire général de l’Union syndicale Solidaires
Cybèle David, secrétaire nationale de l’Union syndicale Solidaires