Accueil du site > Dans les régions > Occitanie > Toulouse-Auzeville : la situation du CFA-CFPPA inquiète (...)

Enregistrer au format PDF

Toulouse-Auzeville : la situation du CFA-CFPPA inquiète les personnels

Préavis de grève à compter du 30 août 2019

mardi 3 septembre 2019

< Retour à la carte des régions | Vers les articles de la région Occitanie >

Les personnels du CFA CFA Centre de Formation d’Apprentis -CFPPA CFPPA Centre de Formation Professionnelle et de Promotion Agricole
(formation continue pour adultes)
se sont réunis en Assemblée générale le 11 juillet dernier et ont décidé de se mettre en grève. Ils veulent alerter la DGER DGER Direction Générale de l’Enseignement et de la Recherche sur la situation financière préoccupante de leur structure.

C’est pourquoi, le SNETAP-FSU FSU Fédération Syndicale Unitaire a déposé un préavis de grève.

Monsieur le Directeur Général,

À la demande des personnels du CFA CFA Centre de Formation d’Apprentis -CFPPA CFPPA Centre de Formation Professionnelle et de Promotion Agricole
(formation continue pour adultes)
de Toulouse-Auzeville, réunis en Assemblée Générale le 11 juillet, le Snetap-FSU FSU Fédération Syndicale Unitaire dépose un préavis de grève reconductible à compter du vendredi 30 août 2019.

Des revirements incessants dans les discours de la direction FPCA concernant la santé financière de la structure résultent une montée à la fois de l’inquiétude et de l’exaspération au sein de la communauté de travail – on citera les annonces contradictoires faites au personnel entre le 29 mars (budget positif de 53 000 euros et « intéressement aux bénéfices ») et le 9 juillet (budget de – 300 000 euros). L’effet produit est clairement démoralisant et déstabilisant au regard du surinvestissement réel des agents, concernant le travail invisible non comptabilisé depuis des années et en constante progression.

L’absence de transparence sur la stratégie mise en oeuvre et son incidence financière est manifeste, tant dans les domaines de la pédagogie, de la gestion des personnels que dans l’organisation générale des services, les personnels subissant des décisions de réduction et de disparition de filières et de postes.

Les personnels mobilisés exigent d’une part un changement de méthode tangible quant au pilotage de la structure (transparence, clarté, anticipation et dialogue constructif avec la communauté de travail et ses représentants) et d’autre part que les annonces suivantes soient revues :
– modifications des fiches de poste subies et imposées aux agents,
– non renouvellement de CDD CDD Contrat à durée déterminée .

Monsieur le Directeur Général, le Snetap-FSU vous demande de mobiliser vos services, afin qu’un appui à la structure soit mis en oeuvre au plus tôt afin de permettre à la communauté de travail de retrouver sérénité et confiance en vue de poursuivre ses missions publiques de formation continue et par apprentissage dans le contexte difficile que nous connaissons. Dans l’attente, veuillez agréer, Monsieur le Directeur Général, l’expression de nos salutations distinguées.

Frédéric Chassagnette
Secrétaire Général adjoint

Télécharger le courrier adressé à la DGER.