Snetap-FSU

Syndicat National de l’Enseignement Technique Agricole Public - Fédération Syndicale Unitaire

Accueil du site > Dans les régions > Languedoc-RoussillonMidi-Pyrénées > Toulouse - La mobilisation permet (...)

Enregistrer au format PDF

Toulouse - La mobilisation permet le maintien des 4 classes de 2nd GT

mercredi 5 septembre 2018

Enregistrer au format PDF
< Retour à la carte des régions

Lors de la réunion de pré-rentrée, le 31 août, les personnels du Lycée agricole de Toulouse-Auzevillese sont fortement mobilisés et avaient menacé de passer outre l’injonction du DRAAF DRAAF Direction Régionale de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Forêt en ouvrant une quatrième classe.

En effet, au cœur de l’été, plusieurs jours après que l’affectation des élèves a été réalisée, l’autorité académique de l’enseignement agricole d’Occitanie, le Directeur régional de l’alimentation, de l’agriculture et de la forêt (DRAAF DRAAF Direction Régionale de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Forêt ), décidait de « geler » une des quatre classes de seconde générale et technologique du LEGTA LEGTA Lycée d’Enseignement Général et Technologique Agricole de Toulouse-Auzeville. Ainsi, sans économie de moyens, les élèves de seconde allaient être répartis dans trois classes alors que les enseignants se retrouvaient à ne pouvoir effectuer la totalité de leurs obligations de service !

Suite à la forte mobilisation de la communauté éducative, le DRAAF est revenu sur sa position et a annoncé ce matin, lundi 3 septembre, à la Direction le dégel de la 4ème classe de seconde, autorisant ainsi le lycée agricole à fonctionner avec 4 classes de seconde.

L’intersyndicale de l’établissement public d’enseignement et de formation professionnelle agricole (EPLEFPA EPLEFPA Établissement Public Local d’Enseignement et de Formation Professionnelle Agricole ) de Toulouse-Auzeville se satisfait de cette décision mais maintient l’appel à manifester avec l’intersyndicale régionale le mercredi 5 septembre à partir de 10h à l’exploitation de l’EPLEFPA de St-Gaudens, située à Saint-Médard, à l’occasion de la rentrée de l’enseignement agricole co-organisée par le DRAAF et la Présidente du Conseil régional, Mme Delga.

L’heure est à la mobilisation face aux menaces que font peser les orientations ministérielles sur l’enseignement agricole public : réforme du lycée, des trois voies de formation – professionnelle, technologique et générale -, réforme de l’apprentissage et orientations budgétaires (2000 postes supprimés au cours de la mandature).

Toulouse, le 3 septembre 2018