Snetap-FSU

Syndicat National de l’Enseignement Technique Agricole Public - Fédération Syndicale Unitaire

Accueil > Les Dossiers > Pédagogie > Le travail gratuit...nouvelle conception en marche au Ministère de (...)

Le travail gratuit...nouvelle conception en marche au Ministère de l’Agriculture ?

samedi 1er septembre 2018

Enregistrer au format PDF
Enfin ! Sortie du texte réglementaire : le 1er septembre 2018.... près d’un an après la mise en place du dispositif ! lire le texte ici

Versement effectif aux enseignant.es sur la paye de novembre ou décembre 2018. Vigilance !

Présenté le 30 octobre 2017 par le gouvernement, le Plan étudiant avait pour objectif d’accompagner chacun vers la réussite.

Sa première mesure censée mieux accompagner l’orientation au lycée consistait dans la mise en place de deux professeurs principaux en classe de terminale pour accompagner individuellement les élèves dans la construction de leur projet d’études

Très rapidement, incités par les autorités académiques, les Directions, les parents d’élèves, de nombreux collègues se sont engagés dans cette mission, ils ont accompagné au quotidien les élèves de terminale dans le processus de l’orientation et le dispositif très complexe de PARCOURSUP.

Or, à ce jour, le 7 juin 2017 soit plus de 6 mois après l’annonce, les SRFD SRFD Services Régionaux de la Formation et du Développement répondent aux enseignants qu’il n’y a toujours pas de décret qui permettrait le paiement de l’ISOE ISOE Indemnité de suivi et d’orientation des élèves , pas de tableau de remontée émis par la DGER DGER Direction Générale de l’Enseignement et de la Recherche ...donc aucune rémunération possible !

Alors qu’un décret est paru à l’Education nationale le 1er décembre dernier, alors que la DGER a écrit aux DRAAF DRAAF Direction Régionale de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Forêt le 12 décembre, aucune information n’est parvenue aux équipes à ce jour, aucun paiement n’a été réalisé CAR aucun décret concernant l’enseignement agricole n’est paru. 

Nous exigeons qu’une réponse rapide émanant des services du Ministère (SRH et DGER) puisse être adressée aux autorités régionales, aux établissements et aux agents et que le paiement de cette ISOE puisse intervenir rapidement. 

Refusons le nouveau mépris qui est fait aux enseignant.es de l’Enseignement Agricole Public, refusons la dégradation annoncée des conditions de rentrée 2018 et la perspective de suppressions d’emplois pour le budget 2019.

Parce que l’heure est à la défense de l’Enseignement Agricole Public , inscrivons nous dans l’action syndicale lancée durant la période des examens 2018 et refusons les convocations (chef de centre, rapports-oraux, surveillant, correcteur...) ! "