Snetap-FSU

Syndicat National de l’Enseignement Technique Agricole Public - Fédération Syndicale Unitaire

Accueil > Nos Actions > Archives > 2009-10 Archives > 2009-2010 Occupation des DRAAF > Tous à Paris le 17 juin !

Tous à Paris le 17 juin !

lundi 14 juin 2010

Enregistrer au format PDF

La mobilisation de tous est nécessaire pour notre action de ce jeudi 17 juin 2010 à Paris (10h-16h), afin d’obliger le ministre à donner des garanties sur nos conditions de rentrée 2011-2012-2013.

La force de notre mobilisation tient dans notre conviction à stopper l’hémorragie de suppressions d’emplois publics, comme l’an passé à l’heure du blocage des centres de correction d’écrits d’examen,qui a débouché sur un moratoire sur les suppressions d’emplois pour la rentrée 2010.

L’ensemble des services du ministère est dans l’action avec nous depuis mars dans ce combat juste, ce qui renforce encore notre mouvement. Vous trouverez ci-dessous un communiqué intersyndical (FSU FSU Fédération Syndicale Unitaire -CGT CGT Confédération générale du travail -SUD SUD Solidaires unitaires démocratiques ) et
inter-services adressé ce jour à la presse, à diffuser à l’ensemble des collègues.

Téléchargez le communiqué au format pdf.

Bonne mobilisation et à jeudi !


Ministère de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Pêche

DDT/DDTM (ex-DDAF DDAF Direction Départementale de l’Agriculture et de la Forêt ), DDPP DDPP Direction Départementale de la Protection des Populations /DDCSPP DDCSPP Direction Départementale de la Cohésion Sociale et de la Protection des Populations (ex-DDSV), DRAAF DRAAF Direction Régionale de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Forêt
Enseignement technique et supérieur agricole public
ASP ASP Agence de Services et de Paiement - Haras Nationaux - FranceAgriMer - ONF ONF Office National des Forêts - AFSSA - IFN

Communiqué

Depuis l’interpellation au Salon de l’Agriculture du Ministre Bruno Le Maire le 2 mars 2010, un mouvement inédit des personnels du MAAP MAAP Ministère de l’Agriculture, de l’Alimentation et de la Pêche , inter-service (enseignement, services déconcentrés, établissements publics...) et unitaire (FSU-CGT-SUD) va s’amplifiant.

Au Ministère de l’Agriculture et dans ses établissements publics, les personnels et leurs organisations syndicales représentatives ont clairement passé le stade de " l’inquiétude " et nous sommes rendus bien au-delà d’un problème de " pédagogie et de communication adaptées " sur les contre-réformes en cours (RGPP RGPP Révision générale des politiques publiques , réformes des lycées,...). Suppressions massives et continues d’emplois, remise en cause des missions, mutualisation de la pénurie sous couvert de bonne gestion, fermetures d’établissements, de classes...

La casse des services publics s’accompagne fatalement par la déstructuration de l’emploi public. Ainsi, les personnels du Ministère de l’Agriculture sont de plus en plus précarisés : CDD CDD Contrat à durée déterminée et vacations fleurissent, en lieu et place de titulaires, mais aussi l’externalisation se développe, à travers les prestations d’entreprises privées ou le recours à l’intérim.

En résumé, nous assistons à un sabordage de nos services, de nos emplois et de nos missions, et nous avons collectivement décidé d’exiger que cette casse s’arrête sans délai.

C’est ce message que plusieurs centaines d’agents du MAAP ont martelé durant les mois d’avril et mai en occupant tour à tour une dizaine de DRAAF sur l’ensemble du territoire national. Ces actions déterminées ont obligé Bruno Le Maire à ouvrir 4 chantiers de négociations sur la précarité, le blocage des carrières, les conditions de travail et les missions.

En revanche, le Ministre a " tenu la ligne " gouvernementale concernant les suppressions d’emplois dans la fonction publique. Politique tellement assumée, qu’il s’est refusé à mettre les chiffres concernant son ministère sur la table... alors même que le Premier Ministre à l’Assemblée avait annoncé quelques jours auparavant que les ministres venaient de recevoir leur lettre de cadrage.

Pour l’Intersyndicale du MAAP (FSU, CGT, SUD), cette posture est inacceptable, obérant de fait l’espace de négociation en passe de s’ouvrir, sachant que " se réunir " n’équivaut pas forcément à " négocier ", et que pour négocier faut-il encore en avoir les moyens. En conséquence, nous appelons résolument l’ensemble des personnels du MAAP et de ses établissements publics à un rassemblement revendicatif à Paris le 17 juin 2010.

Ces actions s’inscrivent pleinement dans les mobilisations interprofessionnelles en cours : appels unitaires des 23 mars et 27 mai derniers, grève nationale sur les retraites du 24 juin... avec en toile de fond dans la fonction publique l’ouverture de " négociations " sur la précarité (22 juin) et sur les salaires (25 juin) et de cadrage budgétaire en cours d’arbitrage pour 2011-2012-2013. Le temps est assurément à la mobilisation et non au renoncement !

Notre Ministre a fini le 19 mai par daigner " écouter " la détresse et la colère qui montaient des régions régions ... Il lui reste maintenant à " entendre " nos revendications légitimes. C’est à cette fin que les personnels viennent aujourd’hui à lui sur Paris, pour qu’il s’engage sur l’arrêt des suppressions d’emplois dans l’ensemble des services publics dont il a la responsabilité.

TOUS A PARIS LE 17 JUIN 2010
Rassemblement 10 h Bourse du travail