SNETAP-FSU

Syndicat National de l’Enseignement Technique Agricole Public

Accueil > Métiers > Enseignant.e > Carrière, rémunération, conditions de travail > Vous avez dit « prime d’équipement informatique » ? Merci patron... ou presque (...)

Vous avez dit « prime d’équipement informatique » ? Merci patron... ou presque !

jeudi 27 mai 2021

Enregistrer au format PDF

Paris, le 27 mai 2021

Ce jour, lors d’un comité technique ministériel exceptionnel, le ministère a (enfin !) présenté le projet de décret instaurant la prime d’équipement informatique pour les personnels de l’enseignement agricole.

Malheureusement, notre administration maintient à l’identique le décret de l’Éducation Nationale, qui octroie la prime aux enseignants à « l’exclusion des professeurs de la discipline de documentation ». La secrétaire générale du ministère explique n’avoir pas eu gain de cause auprès de Bercy (toujours !) pour inclure les profs-docs, le refus serait justifié par la « cohérence entre corps du ministère de l’Éducation Nationale et le nôtre ».

Le SNETAP-FSU FSU Fédération Syndicale Unitaire , représenté notamment par notre élue catégorielle documentaliste, a porté un amendement à ce texte visant bien sûr à supprimer cette exclusion des profs-docs.
Soumis au vote des organisations représentatives du CTM CTM Comité technique ministériel , cet amendement a reçu 10 voix Pour et 5 abstentions, dont l’UNSA UNSA Union nationale des syndicats autonomes et le SGEN-CFDT CFDT Confédération française et démocratique du travail (ces dernières indiquant vouloir faire confiance au ministère malgré tout et regrettant découvrir cette proposition d’amendement en séance – sic !).

Ne tenant pas compte du vote favorable sur l’amendement du SNETAP-FSU, l’administration a maintenu son texte qui exclut donc de fait les enseignants-documentalistes de la prime d’équipement informatique. Il a reçu les votes suivants : 6 contre (FSU / CGT CGT Confédération générale du travail / SUD SUD Solidaires unitaires démocratiques ), 6 pour (FO FO Force ouvrière /CFDT/TREFLE), 3 abstentions (UNSA).

Le SNETAP-FSU dénonce toujours cette exclusion des profs-docs, alors que l’enjeu financier pour notre ministère était minime.

La reconnaissance du rôle d’enseignant des professeurs documentalistes dans un texte réglementaire est plus que légitime.

Le SNETAP-FSU va rapidement saisir l’administration pour que sur le volet financier, des solutions soient trouvées par ailleurs. Nous espérons que rapidement l’administration trouvera les « bons véhicules réglementaires » (selon l’expression employée par la secrétaire générale) pour atténuer cette gifle donnée aux profs-docs de l’Enseignement Agricole Public.

Enfin, le SNETAP-FSU a du revenir au moins à 3 reprises sur les autres « oublié.es » de cette aumône gouvernementale pompeusement appelée « prime d’équipement informatique », à savoir les CPE CPE Conseiller Principal d’Éducation d’une part et les Agents Contractuels sur Budget (ACB) d’autre part.

Pour les CPE, le SNETAP-FSU a rappelé que dès le mois de mars, il avait interpelé le SRH sur la revalorisation de la prime d’éducation par la transposition de l’arrêté de l’Éducation Nationale. Réponse faite alors : « il nous faut regarder ce texte »… Aujourd’hui : « il nous faut regarder si la transposition est possible ». Le SNETAP-FSU a rappelé qu’en 2016, cette transposition réglementaire avait pris plus d’une année sans rétroactivité pour les agent.es !!!

Pour les ACB, la DGER DGER Direction Générale de l’Enseignement et de la Recherche , à qui la secrétaire générale a cédé la parole, a commencé par se fourvoyer, (pour rester poli), en déniant aux formateurs le fait qu’ils soient des enseignants à part entière ! Devant la très vive réaction d’un certain nombre d’organisations syndicales, dont celle du SNETAP-FSU, le DGER adjoint a révisé sa position et présenté des excuses indiquant s’être référé au Grenelle de l’Éducation qui s’adressait d’abord aux enseignant.es de la voie scolaire (sic). Bref, la DGER devrait consentir à rédiger une note à l’attention des Président.es de CA de nos EPLEFPA EPLEFPA Établissement Public Local d’Enseignement et de Formation Professionnelle Agricole incitant ces dernier.res à porter une délibération afin qu’une prime similaire d’équipement informatique soit effectivement attribuer aux ACB en charge d’enseignement... et nous l’espérons de vie scolaire. En tout cas, soyez assuré.es que nous y veillerons !