SNETAP-FSU

Syndicat National de l’Enseignement Technique Agricole Public

Accueil > Métiers > Enseignant.e > Carrière, rémunération, conditions de travail > Dialogue social : La coupe est pleine !

Dialogue social : La coupe est pleine !

vendredi 9 juillet 2021

Enregistrer au format PDF

Depuis plus de deux ans, les élu.e.s paritaires SNETAP-FSU FSU Fédération Syndicale Unitaire /CGT CGT Confédération générale du travail Agri PCEA PCEA Professeur Certifié de L’Enseignement Agricole et PLPA PLPA Professeur de Lycée Professionnel Agricole subissent le mépris de l’Administration qui ignore leurs questionnements.

Depuis des mois, les agent.e.s des établissements publics agricoles sont méprisé.e.s. En témoigne le report de l’élaboration d’un calendrier précis indiquant les dates pour l’avancement (rendez-vous de carrière et bonifications d’ancienneté), pour le passage à la Hors-Classe et à la Classe Exceptionnelle. Un signe également du mépris envers la représentation syndicale et le rôle de notre organisation syndicale !
L’excuse du contexte sanitaire n’est plus entendable. Les personnels méritent mieux que cela !

L’Administration ne nous consulte que lorsqu’elle ne veut pas assumer seule des décisions difficiles à prendre au niveau disciplinaire ou de refus de titularisation.
La représentation syndicale mérite mieux que de jouer les faire-valoir ! Elle ne peut pas se satisfaire de ces simagrées de consultation alors que tout est joué d’avance et que ses avis sont trop rarement suivis.

Face à autant de dédain, les élu.e.s paritaires SNETAP-FSU/CGT Agri PCEA et PLPA, ont décidé de ne pas siéger aux deux CAP CAP Commission administrative paritaire

C’est une instance de représentation et de dialogue de la fonction publique française.

Les CAP sont chargées d’examiner des situations individuelles, mais elles soumettent aussi parfois des motions à caractère collectif.
« Article 5 » du vendredi 9 juillet 2021 (PCEA le matin, PLPA l’après-midi).

Par contre, afin de ne pas rompre le dialogue social avec l’Administration et surtout afin de défendre les agent.e.s concerné.e.s par l’article 5, ils.elles s’engagent à répondre présent.e.s à la prochaine convocation de l’instance fixée dans le délai maximum de 15 jours.

Les élu.e.s paritaires SNETAP-FSU/CGT Agri PCEA et PLPA

Pour lire le compte-rendu de la CAP du 16 juillet ainsi que sa Déclaration liminaire, cliquez ici.