Accueil > CAP/CCP > La fin des commissions paritaires : quel premier constat ?

La fin des commissions paritaires : quel premier constat ?

jeudi 10 septembre 2020

Enregistrer au format PDF

L’année 2020 sera vraiment une année hors du commun à bien des égards. La crise sanitaire n’a pas été la seule cause de stress et de tension pour certains personnels de l’Enseignement Agricole Public. La fin des commissions paritaires (CAP CAP Commission administrative paritaire

C’est une instance de représentation et de dialogue de la fonction publique française.

Les CAP sont chargées d’examiner des situations individuelles, mais elles soumettent aussi parfois des motions à caractère collectif.
) a montré à quel point le rôle des élu.es était important dans les mutations et affectation des personnels.

Cette absence de concertation a été source de tension avec une administration restant, dans la plupart des cas, sourde aux arguments exposés par les représentant.es du SNETAP-FSU FSU Fédération Syndicale Unitaire . Après un été sans relâche pour défendre les personnels, un bilan de cette première année sans CAP est nécessaire si l’on veut préserver un dialogue social digne de ce nom.

Pour cette rentrée 2020, retrouvez ci-dessous le bilan réalisé par Geneviève Laurenson, Secrétaire Générale, secteur Corporatif du SNETAP-FSU :